Du 10 au 24 août 2019

île-du-prince-édouard et sud-est du nouveau-brunswick
Le Nouveau-Brunswick a été une des quatre provinces fondatrices du Canada en 1867. Les Acadiens et francophones représentent environ le tiers de la population. Le Sud-Est du Nouveau-Brunswick s'étant de Saint-Louis-de-Kent à la frontière de la Nouvelle-Écosse. Sur le territoire, on retrouve des Acadiens de souche, des nouveaux Acadiens, des anglophones et des autochtones.

Les Acadiens du Sud-Est du Nouveau-Brunswick sont présents dans les communautés rurales comme dans les régions plus urbanisées. Ils œuvrent dans tous les secteurs de l'économie et sont également très actifs sur les différentes scènes politiques. Le milieu des arts, sous toutes ses formes et approches, est le lot des Acadiens du Sud-Est. C'est à travers l'expression artistique moderne et traditionnelle que la culture acadienne continue à s'affirmer de plus en plus dans la région.

Les communautés malécites et Mi'kmaq sont les plus représentées sur le territoire du Nouveau-Brunswick. Ici aussi, ils ont été les premiers habitants de la province ; leur présence remonte à plus de 3000 ans. La région du Sud-Est est un territoire Mi'kmaq. Le Nouveau-Brunswick a fait parti de la colonie française appelée Acadie à partir de 1604. La Déportation de 1755 et le Traité de Paris de 1763 céda le territoire du Nouveau-Brunswick à la Couronne britannique. C'est seulement en 1784 que le territoire pris le nom de Nouveau-Brunswick.