Du 10 au 24 août 2019

île-du-prince-édouard et sud-est du nouveau-brunswick
18 août 2019

Le 18 août 2019, on se déplace à Rogersville et Beaubassin-est ! Cette première, reconnue pour sa fierté acadienne omniprésente et l’esprit d’entraide de ses résidents, organisera une foule d’activités pendant la journée, commençant par une messe au Monument Assomption et un brunch acadien. Au cours de la journée, il y aura des activités pour les enfants et des kiosques d’artisanat. Et finalement, comme Rogersville est connue pour ses festivals de musique bluegrass et country, la journée se clôturera par des spectacles mettant en vedette des musiciens d’ici et d’ailleurs.

Cette journée du CMA 2019 sera également célébrée à Beaubassin-est, communauté rurale composée de 9 localités. La communauté située en bordure du détroit de Northumberland a déjà une pleine liste d’activités prévues pour le 18 août : Grand Bazar à choix, déjeuner communautaire, exposition de coussins hookés et de photos « du monde de par che nous » et un jam avec les Jammers et Laurie LeBlanc, pour n’en nommer que quelques-unes !

À propos

Arts et culture

À Rogersville, ce ne sont pas les festivals qui manquent! La municipalité accueille notamment tous les étés les populaires Festival Country et Festival Bluegrass. Mélomanes et musiciens se rassemblent sur le site, qui offre également la possibilité de location de terrains de camping pour la durée des festivals. Attendez vous à des spectacles hallucinants et des jams endiablés tout au long de la fin de semaine!

Si vous êtes un mordu de paysannerie et d’Acadie rurale, ne manquez surtout pas le festival d’agriculture organisé par la Ferme Terre Partagée. Lorsqu’il a lieu en été, c’est le Festival Folk Fraise, et s’il a lieu en automne, c’est le Festival Folk Racines! Au menu, une université rurale qui offre aux participants une foule d’ateliers éducatifs, allant du compostage à la collecte de champignons sauvages, en passant par la philosophie pour enfants; des spectacles de musique sur le bord du feu de camps et des danses callées; et bien sûr, plein de bons légumes et fruits à déguster et à partager!

Pour plus de renseignements :
http://www.rogersvillebluegrass.com/contact.html 
http://www.rogersvillebluegrass.com/contact.html
https://www.fermeterrepartagee.org
https://www.facebook.com/festivalfolkracines/

Plein air et loisirs

Rogersville est aussi l’endroit parfait pour les amateurs de faune et de flore. Si vous êtes de passage, rendez vous dans la communauté avoisinante d’Acadieville pour faire le Little Big Bear Safari, où vous pourrez observer des ours noirs dans leur habitat naturel; regardez Richard, « l’homme qui murmure à l’oreille des ours », nourrir les superbes bêtes depuis une tour située à 8 mètres du sol. Une expérience vraiment spéciale, qui est sécuritaire autant pour vous que pour les ours! Pour plus d’info : www.bearsafari.com.

Côté plein air, le Lac Després est sans aucun doute un incontournable. Jetez vous dans l’eau pour une baignade à partir du quai, ou encore promenez vous en vélo ou à pied dans les sentiers qui le longent. Plus près du village, baladez vous dans le Parc Mille Pas, où vous pourrez faire un pique nique, manger une crème glacée au bar laitier ou faire du magasinage dans les petites boutiques qui longent la rue Principale.

Histoire et patrimoine

Rogersville offre des expériences uniques au monde dans le domaine patrimonial. Le Monument Notre-Dame de l’Assomption, où repose le Mgr Marcel François Richard, est un incontournable. Un projet du Mgr Richard, la construction a été achevée en 1912, année où le tout premier pèlerinage vers le Monument a eu lieu, accueillant plus de 5000 personnes. Encore aujourd’hui, lors de la neuvaine, des milliers de pèlerins de partout viennent se réunir à ce sanctuaire national. Le Monument est également un musée que les gens peuvent visiter.

Rogersville est également le seul endroit au monde où demeurent toujours des pères Trappistes et des sœurs Trappistines. Les deux monastères cisterciens, fondés en 1902 à la demande de Mgr Marcel François Richard, sont toujours aujourd’hui des lieux de contemplation, de prière et de solitude. Le travail manuel – notamment l’agriculture – est une composante importante de cette communauté monastique, tout comme l’accueil des hôtes de passage. L’Abbaye Notre-Dame du Calvaire peut héberger douze retraitant.es, alors que l’Abbaye Notre Dame de l’Assomption peut accueillir huit retraitantes.

Pour plus d’info :
http://www.calvaryabbey.com/fr/
https://trappistine.org/francais/index.html